Comment réaliser un assemblage tenon-mortaise en bois ?

Vous avez certainement déjà vu le système d’assemblage tenon-mortaise. Si ce n’est pas le cas, alors jetez un coup d’œil à votre meuble en bois : chaise, table ou lit et vous verrez ce que c’est. Ce système d’assemblage tenon-mortaise est la base des travaux de menuiserie. Ce système est à la fois solide et esthétique avec une réalisation manuelle. Même si vous êtes un bricoleur débutant, vous pouvez le faire à condition que vous soyez patient.

C’est quoi un tenon et une mortaise au juste ?

Pour un non-initié à la chose, ce sont des mots encore peu connus. En fait, le tenon est l’extrémité d’une pièce de bois qu’on a découpée en parallélépipède rectangle. Il s’emboite dans une entaille qui a la même forme et la même dimension sur une autre pièce de bois appelée la mortaise. Pour être plus clair, le tenon est une espèce de languette, tandis que la mortaise est un trou rectangulaire. C’est comme nous l’avons dit, le système d’assemblage de base dans la menuiserie et l’ébénisterie. Bien sûr, il est également utilisé en charpente ou dans tout autre travail en bois qui nécessite un assemblage de différentes pièces.

Quels sont les différents types d’assemblage tenon-mortaise ?

En général, le principe de base reste le même malgré quelques différences. L’assemblage tenon-mortaise borgne où le tenon s’introduit au ¾ dans la mortaise. L’assemblage tenon-mortaise traversant qui comme son nom l’indique, le tenon traverse la pièce de bois et sort de l’autre côté. L’assemblage tenon-mortaise double. Ce système est utilisé pour des pièces de bois épaisses qui permettent de faire 2 tenons et 2 mortaises. L’assemblage tenon-mortaise chevillé qui consiste à se servir de chevilles pour fixer l’assemblage. Et l’assemblage faux tenon-mortaise.

Comment réaliser l’assemblage tenon-mortaise ?

Il ne faut pas beaucoup d’outils de fabrication pour la réalisation d’un assemblage tenon- mortaise. Une scie égoïne, un bédane, un maillet, un crayon et une équerre suffisent. La première chose à faire est de définir précisément la position du tenon et de la mortaise dans les pièces de bois. Puis, tracer ces emplacements en utilisant l’équerre. Pour réaliser la mortaise, vous devez utiliser le maillet et le bédane. Le travail consiste à creuser dans l’épaisseur du bois. Vous devez le faire petit à petit pour éviter que le trou ne soit trop profond. La réalisation du tenon est beaucoup plus facile. En effet, il vous suffit d’enlever le bois autour du futur tenon. Pour ce faire, fixez solidement la pièce de bois à l’aide d’un étau et sciez perpendiculairement à l’intérieur du tracé. Si vous avez du mal à utiliser le bédane et le maillet, vous pouvez toujours opter pour une mortaiseuse et une défonceuse. Ces outillages vous permettront de réaliser des tenons et des mortaises plus facilement. La seule condition, c’est d’avoir une bonne dextérité pour bien manier ces outils électriques. Prenez soin de réaliser avec précision le tenon et la mortaise sinon vous aurez du pin sur la planche pendant l’emboitement.

Pour conclure, la réalisation d’un assemblage tenon-mortaise n’est pas si difficile. Tout ce qu’il faut, c’est de la patience et de la détermination.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *